Te souviens-tu...?

Enfance tu nous quittes
Un matin, ou un soir,
Au coucher  ou au lever
On s'éveille et tu es partie sans au revoir!
Avant l'amour, les sens éveillés
Tu ressens en ton corps une passion subite.

Qui sera celle qui éduquera ta sexualité?
Te souviens-tu des jeux interdits au fond d'un bois?
Ressens-tu encore ce frisson en regardant ses seins?
Les seins à peine formées de C.. , qui t'envoûtait  de son rire cristallin
Quand de ses mains elle attrapait ta virilité.

Ils sont loin ses jeux d'innocents
Et pourtant  tout autant, qu'avant
J'aime tes caresses ma Colombines,
Plus savantes plus profondes
Elles me troublent comme une onde
Frappée par la pierre.
Je tremble, et me tends
Ta bouche chaude et humide
Ton corps qui nous appelle
Nos étreintes enfin unies
Nos souffles forme vie,
Une onde, un éclair
On jouie…..

Yeux Chat (oct 2007)

Tous droits réservés. Reproduction interdite.