Bonjour, moi !

Sortie du miroir,
Aussi mutine que toireflet
A deux enlacées
Les jambes ouvertes
Lèvres écartées
Tu rêves, découverte,
Assaillis par tes envies d'un soir.

Tu rêves et espères
Cette main ouverte
Sensible et fébrile, qui t'exaspères.
Jouant sur le grain de ta peau
Frissonnant sous les caresses
De ces doigts baisant tes lèvres entrouvertes.
Tu te dresses et inondes de tendresse
Celui qui chante ton eau.

Tu l'inondes de tendresse
Lui qui à ta source se désaltère
De toi rien ne se perd.
Tout est bonheur tout est liesse.
Tu te cambres maintenant,
Happant  sa langue qui te dague.
Sur son visage tu t'évades
Tu cherches ton souffle à présent.

Sur son visage tu t'évades
De tes reins monte une mélopée
Tes seins se reflètent dans ses yeux vers toi tournés
Enfin tu le vois qui rie de ton émoi.
Ton plaisir te submerge comme une vague
Te le veux lui qui sous toi
T'offre son image, s'offre à ta joie.

Tu le veux lui, qui sous toi
Gémis et jouit avec toi.
Tu le veux maintenant,
Tu rêves et désir le prendre à présent.
Tes lèvres comme une rose
Apaise et reprend cette chose.

Tes lèvres comme une rose
Goutte aux plaisirs qui explosent,
Tu le prends maintenant
Ton corps envahi de frisson.

Tu le prends maintenant
Le laissant aller au plus profond
Tu te rassasies de ce plaisir
Tu te laisses enfin envahir
Tu t'abandonnes
Tu lui pardonnes
Se plaisir insistant

Aimer enfin maintenant…

Yeux Chat (nov 2007)

Tous droits réservés. Reproduction interdite.