Plume d'Armoise

Chut, plus un bruit plus un mot,os_e
Sur le papier gratte ma plume.
Asséchée, assoiffée, elle court après les maux
Elle griffe, et renâcle laissant ce que nous fûmes,
Oubliant  en l'instant  les souvenirs du passé.

Mon esprit se vide délaissant à ma main
L'avenir, les lendemains.
Oublieux du secret en plein et en délié
Je trace sur ma feuille mes souvenirs animés.

Te souviens tu de ce regard que tu avais?
Te souviens tu  de cette morsure qui nous déchira?
Je me souviens encore de cette clameur
Sourde et profonde, qui m'interpella
Lorsque je te vis la première fois
Je sus que je t'aimais, j'en pris peur.
Déjà tu le savais,
Rien ne serai plus comme ailleurs

Entends tu mon regard posée sur toi?
Les courbes ton corps, le grain de ta peau,
Tes formes alanguies, je les perçois
Je les sens, les touche, les caresses de mes mots.
Glisse la plume sur ton corps dénudée,
Griffe la plume sur mon vieux papier usé

Griffe ma plume, chantant ta nudité,
Cours sur les portées caressant ton corps retrouvé
Explorant ton intimité, osant, l'inespéré.
Plume d'armoise, magique et folle,
Laissant  là les plaisirs du corps
Griffe ma plume, embrasse et paraphe cet amour fol

Yeux Chat (nov 2007)

Tous droits réservés. Reproduction interdite.