29-02-08

Larmes sur ton Visage

Larmes sur ton VisageBonjour tristesse, habille moi de perles!Rempli mon âme, ne soit pas cruelle.Sans cesse tu replantes ta lameDans mon cœur, et sans relâcheTristesse tu me réclames. Je t'ai laissée mes plus belles journéesJ'ai pleuré quand tu t'es éloignée,Et toi toujours tu me hantesNuit et jours tu me tourmentes. Regarde moi!J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps.Ta tristesse inonde mon être,N'oublie pas de te bien  repaîtreUne dernière fois encore!Je te quitte diablesse toi et tes tourments.Maintenant je lève... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29-02-08

Le cercle des poètes disparus

Ce film a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs et il y a de quoi !!! Avant de voir ce film j'ai eu la chance de lire le livre de N.H.KLEINBAUM et il reste un de mes livres fétiches ..... En 1959 aux Etas Unis, l'Académie Welton conserve la rigueur des internats britanniques. Mais les traditions sont secouées par un nouveau professeur libéral et plein de fantaisie. En enseignant la poésie, il éveille l'esprit critique et le goût de la liberté. A son instigation, Neil et ses amis recréent le "Cercle des... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 17:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29-02-08

Cézanne : la sainte victoire

Je suis monté complètement en haut ...que de souvenirs
Posté par yeuxclairs à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29-02-08

Hiroshima mon amour

Le film d’Alain Resnais, Hiroshima mon amour (1959) – scénario par Marguerite Duras - est une belle meditation sur la vie, l’amour, le temps, et la mémoire . . . et sur la détonation de la bombe atomique à Hiroshima de 1945 aussi.  Cet incident est le centre de la meditation sur tous les autres thèmes dans le film.  Mais c’est la mémoire et son processus – qui unifie le passé et le présent – qui est le vrai thème du film.  La mémoire construit le passé comme base pour le présent, et donc c’est la mémoire qui définie... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29-02-08

Arthur Rimbaud ( le dormeur du val )

Le dormeur du val C'est un trou de verdure où chante une rivière,Accrochant follement aux herbes des haillonsD'argent ; où le soleil, de la montagne fière,Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant commeSourirait un enfant malade, il fait un somme :Nature, berce-le chaudement : il a froid.Les parfums... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29-02-08

Gérard de Nerval ( les papillons )

Les papillons IDe toutes les belles chosesQui nous manquent en hiver,Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;- Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;- Moi, la moisson blondissante, Chevelure des sillons ; - Moi, le rossignol qui chante ; - Et moi, les beaux papillons !Le papillon, fleur sans tige,Qui voltige,Que l'on cueille en un réseau ;Dans la nature infinie,HarmonieEntre la plante et l'oiseau !...Quand revient l'été superbe, Je m'en vais au bois tout seul :Je m'étends dans la grande herbe,Perdu dans ce vert linceul. Sur ma tête... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29-02-08

Lamartine (le papillon)

Le papillon Naître avec le printemps, mourir avec les roses,Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,Voilà du papillon le destin enchanté!Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,Retourne enfin au ciel chercher la volupté!
Posté par yeuxclairs à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29-02-08

Lamartine ( le lac )

Le lac Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,Dans la nuit éternelle emportés sans retour,Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âgesJeter l'ancre un seul jour ?Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierreOù tu la vis s'asseoir !Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondesSur ses pieds adorés.Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29-02-08

Théophile Gautier (j'ai dans mon coeur ...)

J'ai dans mon coeur... J'ai dans mon coeur, dont tout voile s'écarte, Deux bancs d'ivoire, une table en cristal, Où sont assis, tenant chacun leur carte, Ton faux amour et mon amour loyal.J'ai dans mon coeur, dans mon coeur diaphane, Ton nom chéri qu'enferme un coffret d'or ; Prends-en la clef, car nulle main profane Ne doit l'ouvrir ni ne l'ouvrit encor.Fouille mon coeur, ce coeur que tu dédaignes Et qui pourtant n'est peuplé que de toi, Et tu verras, mon amour, que tu règnes Sur un pays dont nul homme n'est roi !
Posté par yeuxclairs à 09:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29-02-08

Paul Verlaine (il pleure dans mon coeur )

Il pleure dans mon coeur Il pleure dans mon coeurComme il pleut sur la ville ;Quelle est cette langueurQui pénètre mon coeur ?Ô bruit doux de la pluiePar terre et sur les toits ! Pour un coeur qui s'ennuie,Ô le chant de la pluie !Il pleure sans raisonDans ce coeur qui s'écoeure.Quoi ! nulle trahison ?...Ce deuil est sans raison.C'est bien la pire peineDe ne savoir pourquoiSans amour et sans haineMon coeur a tant de peine !
Posté par yeuxclairs à 09:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]