Qu'il est doux d'espérer
Qu'il est troublant de cueillir
Tremblant de plaisir
Cette fleur  nappée de rosée

Boire au calice ces gouttes nacrées
Ce nectar à nul autre pareil
De ma bouche gouter ce bouton
Sentir sous mes lèvres la naissance d'un bourgeon
M'enivrer à son miel

Heures incertaines, Laissez nous savourer ce bouquet
Plonger un instant dans la félicité
Ouvrir de nos mains ces pétales
se griffer un instant aux épines du mal

Voyez comment perle mon sang
Par vos griffes acérées
Pansez mes plaies de vos baisers
Laissez-vous bercer par le vent

Vent du  soir  happant de sa brise légère
Cette fleur offerte aux aspirations sensuelles
Rêvant d'un doux baiser d'une caresse irréelle
Qu'un zéphire branle doucement d'une humeur passagère

Croyez qu'un sourire sur mes lèvres de fleurs nappées
Perpétue l'harmonie du plaisir et du désir
Relevant de pourpre la rose inondée de rosée
Parant de lumière cette envie de sentir

Envie de saisir de mes mains cette rose
Ouvrir délicatement cette corolle
D'une aspiration sensuelle
D'un baiser éternel

Sentez mes lèvres aspirant à passion
La rosée figée sur ce naissant bouton
Laissez-moi m'enivrez des fragrances obsédantes
Laissez-moi me parer de ses senteurs entêtantes

Humant ce parfum naissant
Jaillissant d'un univers sucré
Laissez-moi me vider de ma substance
Orgasme final d'une longue contemplation


Yeux Chat (20/04/2009)

Tous droits réservés. Reproduction interdite