• « Pourquoi jouer tant de notes alors qu'il suffit de jouer les plus belles ? »
  • « La véritable musique est le silence, les notes ne font qu'encadrer ce silence. »
  • Un soir, il s'est fait tabasser par un policier qui ne voulait pas voir traîner de Noirs devant la salle de concert ; il était programmé en tête d'affiche ce soir-là et le policier ne l'a pas cru.
  • Pannonica Koenigswarter : Pour savoir qui est-ce : Voir ce lien http://www.rue89.com/oelpv/quand-pannonica-recueillait-les-trois-voeux-des-grands-du-jazz demanda à trois cents musiciens de jazz quels étaient leurs trois vœux. Miles Davis n'en formule qu'un, glaçant, et qui disait tout de la condition des noirs : « Être blanc ».

    A John Coltrane qui lui confiait avant un concert avoir du mal à conclure ses chorus, Miles répondait sèchement: « Essaie donc de retirer le saxo de ta bouche. "

    Un photographe français est invité à prendre une série de clichés de Miles Davis à New York. Conscient du privilège qui lui est accordé, il saute dans le premier avion. Arrivé quelques heures plus tard, il attend pendant trois heures dans le hall de l'hôtel puis est finalement invité à monter rejoindre le jazzman pour la séance. Miles lui dit : « Tu as 36 clichés et pas un de plus ». La séance commence puis à la 4e ou 5e photo, il demande à Miles de se mettre de profil avec sa trompette à l'horizontale. Miles Davis lui répond : « Sors d'ici, je ne joue pas la trompette à l'horizontale, je ne joue pas sur les champs de courses. ». Le photographe repartait pour Paris dans l'heure.
  • Miles Davis avait l'habitude de jouer les yeux fermés et en tournant le dos au public. C'était selon lui pour mieux se concentrer en faisant abstraction de son environnement mais de nombreux spectateurs lui faisaient le reproche de ce qu'ils considéraient comme de l'impolitesse. Il répondait qu'un chef d'orchestre ne tourne jamais le dos à ses musiciens.