Le surnom de "poilus" fut donné aux soldats français, allemands et alliés qui, plongés dans l'univers infernal des tranchées, finirent par ne plus se raser tant les conditions de survie étaient difficiles.
Je ne vais pas faire un cours d'histoire mais il serait pas mal de se souvenir que les poilus de la première guerre mondiale n'ont rien à voir avec le " Sexe à PILE " bande d'ignards :o) ........(C'est fou ça ! :o) ..) heuuu oui et le 11 novembre ce n'est pas juste un jour où tu te tappes la glandouille trouduc ...:o) (hé je plaisante, ne pas porter plainte hein pour insultes verbales ! ) ...m'en fou je bosse jusqu'à samedi :o) ......

Mort ....Sure..

J'avais presque oublié le fracas des obus
les assauts, les tranchées, comme des bagarres de rue,
j'avais presque oublié cette peur qui vous tue
si habile à creuser le visage des poilus...

J'avais presque oublié tout ce vin qu'on a bu
les harangues d'officiers qu'on n'avait jamais vus,
ces corps inanimés, ces regards éperdus
pour mieux nous tourmenter le calme revenu...

J'avais presque oublié l'étincelle si ténue
de la vie préservée, de l'espoir maintenu
j'avais presque oublié pour avoir survécu
on enterre le passé qu'on veut perdre de vue....

J'avais presque oublié, je me suis souvenu
car nos rangs clairsemés arpentent l'avenue
en un lent défilé de fantômes chenus
évoquant sans parler les héros disparus....

Cat ...le 11/11/10