Une trouée dans les bois, douce lumière au soir couchant

Un chemin dans les feuilles tracées

Bruissement des pas au sol froissé

Dans le soleil couchant une cabane de roses parées

Quelques rondins entre trois arbres perchés

Un fortin aux formes incertaines

Refuge inopérant aux intempéries

Une cabane comme on aime1280_id1_5428

Aérée ouverte à tout vent

Un lit de feuilles mortes pour tout mobilier

C’est un petit chemin qui sent bon le bois mouillé

Un bout de paradis dans les arbres perchés

Yeux Chat (10/03/2011)

Tous droits réservés. Reproduction interdite