45497176_p

Là-bas, dans la vallée au murmure VERNAL,
où Pétales de Fleurs et Pétales de Lunes
Voltigent comme neige à travers la nuit brune,
L'heure choit de l'étoile en Sanglot de Cristal.

Incantoire et pur, un chant de jeune fille
Dilue en la mémoire un frais parfum de Lys,
Entends, mon âme, entends cette voix de jadis
Flotter au bord des rêves où s'endort la CHARMILLE.

Mais l'inconnue, en ces anciens hauts lieux d'amours
Passe comme un fantôme, et son ombre dans l'onde
S'évapore sans bruit aux sèves d'outre-monde
où l'Or Stellaire pleut à gouttes de velours.

Serments d'aimer sont-ils promesses de mourir ?
Tristan ? Roméo ? ô temps tu les emportes
Pour qu'au sombre miroir de leurs prunelles mortes
Aucun reflet jamais ne puisse revenir.

Toi seul tu te souviens, poète-sanctuaire ;
Là-bas, dans la vallée ou FULGURE ton coeur,
Perle à perle au clocher s'écoulant comme un pleur,
L'heure ressucitée échappe à son Suaire...

Cat. 01/01/2011

 uje3grkx