Et voilà des mois ont passé, l'eau sous les ponts s'en est allée et pourtant rien n'a changé. Une fée , les toiles du passées enlevées, la poussière jetée aux étoiles et voilà que... Poum-poum,... Poum-poum..... le coeur endormit se réveille  sans avoir jamais cessé de battre et s'anime pour vous ravir ma douce fée.

Alors voici un voyageur qui revient de loin.....

 

Voyageur du temps

 

Qui es-tu voyageur Imprudent ?

Tu oublies ton temps

Assis ainsi sur la margelle du puits

Tu sondes les profondeurs du moment

Questions sans fondement

Ou juste questionnement

Tu rêves ainsi assis ravi

 

Qui es-tu voyageur impénitent ?

Tu marches vers les limbes

Chaussé de pensées aux couleurs d’aciers

Ton esprit n’est pas un gouffre grand ouvert

Oubliant l’instant

Traversant les nimbes

Tu revêts la lumière

 

Qui est tu voyageur tempétueux ?

Tu rêves de printemps

Un instant arrêté regardant le ciel

Tu jures aux intempéries la foudre et le feu

Mots sans jugement

Ou juste un peu d’emportement

Tu marches silencieux

 

Qui es-tu voyageur de l’instant ?

Tu rêves tout le temps

Le regard haut la tête levée aux étoiles 

Tu cherches Dieu au fond de ton âme

Controverses expiatoires

Recherches dérisoires

Ou pauvre épithalame

Tu cherches les mots

 

Qui es-tu voyageur inconstant

Tu oublies le fondement

Assis sur la margelle du temps

Tu tâtes la profondeur de l’homme

Enigme divine

Ou jugement sans forme

Tu es à l’image du temps

Présent et déjà absent.

Yeux_Chat 

Le 28/12/12

Tous droits réservés. Reproduction interdite

 Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site, ou des images qu'il contient, sans l'autorisation expresse de l'auteur.