J'ai vraiment aimé redevenir une petite fille devant ce monde merveilleux.  Oh pas longtemps, juste un instant je suis grande m'enfin ! 

oz-monkey (1)

oz-franco-600x450

15 Monde Oz

china-girl-oz

 

Quand Oscar Diggs rencontre la petite fille en porcelaine, le réalisateur met en place un jeu d'ombres très subtil sur le personnage qui sanglote. Le résultat est saisissant et bouleversant. C'est de la très haute technologie, mais cela reste simple. Nous ne sommes plus dans la salle obscure, mais au pays d'Oz. Et rien que pour ces moments-là, cela vaut encore le coup de pousser la porte d'un cinéma.