11-01-09

Amère enfance

Moi je n'ai que dix ans mes parents sont chômeursEt je mange souvent aux restaurants du coeurJe ne veux plus aller à ceux de mon secteur,Si mes copains m'y voient, j'aurai trop de rancoeurJ'aimerais tant, comme eux, aller à la cantineRetrouver, sans souci, mon humeur enfantine. Vous, puissants qui parlez à la télévisionAyez un mouvement, c'est nous qui vous en prionsPour donner du travail et non des provisionsC'est dur d'être assisté, de fuir notre maisonCar on n'y sait plus rire, ni chanter de chansonLes parents y sont tristes... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 08:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12-12-08

Un enfant dessine

Un enfant dessineSur le sable mouilléUne barque immenseEt met des voiles à ses impatiences. Un enfant dessineSur le sable brûléUn oiseau immenseEt met des ailes à ses insouciances. Un enfant dessineSur les murs rouillésUne fontaine intenseEt met des larmes sur ses espérances. Un enfant dessineSur un arbre fanéUn jardin immenseEt met des roses à ses violences. Un enfant dessineSur la neige souilléeUn ceur d'abondanceEt met une étoile à sa souffrance. Cat le 10/12/08 Pour "un enfant dessine" c'est un... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 13:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28-11-08

L'âme du violon

L’âme du violon Cher instrument caché dans les reliques Laisse chanter ta voix, parler tes cordes Ton âme va s’exprimer, divin déclic Clamant les sentiments que l’on t’accorde. L’archet incarnant la folle passion Glisse vers le Sol, l’effleure doucement La tendresse s’envole, vibrant dans le son Qui imprègne le cœur, tout en l’envoûtant. Le Ré c’est l’amour qui pleure des larmes Pour un grand bonheur, une intense extase La flèche qui transperce et l’esprit et l’âme La note qui... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 12:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04-10-08

Le son de mon violon

Le son de mon violon Son du violon de mon enfanceTu fus un rêve éblouissant,Mais tu fus aussi ma souffrance,Je t'ai aimé immensément.Cher violon! J'ai travaillé,Et Oistrakh fut mon modèleHélas! Je n'ai pu l'égaler !Je t'ai gardé amour fidèle.Son du violon tu es émoiTu fais vibrer ma poitrine,Quand je te tiens tout contre moiDans tout mon corps l'onde chemine.Son du violon tu es douleur,Qui tord mon coeur et noie mon âme,Mais tu consoles mes malheursCar tu es pur comme la flamme.Son du violon tu es le jourDans la nuit de mon... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 19:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02-10-08

Captivité

Il pleut tout doucementSur le camp qui s'ennuie.Il pleut si doucementQu'on ne voit point la pluie Les barbelés morosesOnt rentrés leurs piquants.La pénombre se poseSur la ville et le camp. Le crépuscule grisEtend sa houppelandeUn peu comme un méprisSur la ville et la lande. Il pleut si doucementQue c'est peut-être un leurre.Dans le coeur, par moment, On ne sait pas s'il pleure....
Posté par yeuxclairs à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17-09-08

Eloïse

Elle savait qu'avec sa jupe courteElle tenait le monde dans ses mainsEt le ferait tourner un jour ou l'autre et ça ;Ca lui donner envie de danserComme une bulle dans le champagne...Verte orange rouge la drague en feux de circulationEloïse n'avait pas trouvé meilleur jeuEcrire au baton à lèvres sur les glacesSourire à tout va à tout vient et ça ;Plus elle le croyait plus ça allaitComme une bulle dans le champagne...Les flashs des juke box des flippers des briquetsClignaient dans le gris perle de ses yeuxUne gitane... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 00:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12-09-08

Larmes du coeur

ame sans coeur, penser n'est pas aimer;coeur sans âme, vivre n'est pas jouer.je souffre, le coeur débordant d'amour;Je pleure, trop de regrets si lourds.La vie est un fleuve plein de chaos ; Ma vie comme une fleur sans eau.Mon sourire n'est qu'une larme séchée;Plaie cachée sous un coeur blessé.Sanglots et soupirs gravitent autour,Le desespoir renaît à chaque nouveau jour.L'attente, l'espoir ne sont que gouttes d'eau;La pluie aurait-elle quelque chose de beau?Nuit sombre, éternelle, tu me fais peur ; Rêves et effrois se mêlent à cette... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 19:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04-09-08

Ma rêverie, mon livre

J'irai choisir un livre au bord d'une étagère...Son aspect et son titre auront guidé mes mains.Puis, je respirerai sa magie passagère, Recherchant les secrets et les rêves jasmins. Recherchant les secrets et les rêves jasmins,Je tournerai les pages , si douces et si légères.Le regard attiré par les velins carmins, Et les enluminures, brillantes messagères. Et les enluminures, brillantes messagères,Auront le charme doux d'un buvard de sous-main,Enchanteront mon âme au candeurs de bergère.Troublant ma rêverie...M'emportant au... [Lire la suite]
Posté par yeuxclairs à 19:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16-08-08

Jeux

Jeux de la lumière dans vos yeuxJeux du vent dans les feuillesJeux de la vie et du hasardJeux de la mort et de l'oubliJeux de l'amour et de la joieJeux d'échecs posès sur la tableJeux des vaguesjeux du ressacjeux de l'écume sur la crête des vaguesjeux de l'écriturejeux des motsjeux des enfants...Mais les enfants qui jouent ne peuvent être dérangésCependant, ils sont les seuls à savoir...
Posté par yeuxclairs à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12-08-08

Les cygnes blancs

Les cygnes blancs Comme un couple de cygnes blancs,Voguant sur l'onde mouvante,Deux amours, deux amantsS'unissent en un instant.Pour la vie, une heure, un moment ? Comme un couple de cygnes blancs,Est-ce pour la vie que s'aiment les amants ?
Posté par yeuxclairs à 17:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]